Le test | Ouibus

Kimbylicieux - Ouibus

Il est révolu ce temps où le low-cost était indéniablement synonyme de mauvaise qualité, de cheap. Et si aujourd’hui on le retrouve dans bien des domaines (i.e. salle de sport), mon premier contact avec le low-cost a été celui des transports. Focus sur l’un d’eux.

new-piktochart(2)

On dira ce qu’on veut sur Bruxelles, sur la Belgique, sur l’Europe, que l’herbe est plus verte ailleurs, moi je dis que l’herbe est verte pour peu qu’on s’en occupe. Vivre en Europe, c’est avoir la chance de se retrouver en moins de quatre heures face à une autre culture, un autre climat, d’ouvrir ses horizons de pensée, et ça c’est un trésor inestimable. Alors vous pensez bien que Bruxelles-Paris, ce n’est pas peut-être pas ce qu’il y a de plus exotique, mais comme on dit Paris is always a good idea. Et c’est limite la porte à côté (façon de parler, toi-même tu sais. Non mais tu as vu la rime ?)

Pas pressé et curieuse, j’opte pour Ouibus pour m’y emmener.

Késako ?

Ouibus, c’est la compagnie de bus low-cost du groupe SNCF. Avec des départs en Belgique, France, Espagne, Pays-Bas, Suisse, Italie, Royaume-Uni, y a de quoi se faire plaisir. La réservation se fait en ligne via un site simple d’utilisation. Avec des tarifs dépassant rarement les 30 euros pour un trajet Bruxelles-Paris d’une personne (au 02 juin 2016 mon trajet aura coûté 15 euros), vous pouvez choisir votre place dans le bus.

Le départ

Vous recevez votre carnet de voyage avec l’email de confirmation de votre achat. Pensez à le prendre avec vous mais c’est surtout votre pièce d’identité qu’il faudra présenter pour monter à bord. Il est demandé de se présenter au moins 30 minutes avant d’embarquer. Ou pas : ce n’est pas l’aéroport, et en dehors de la haute saison, ou une grève des transports, pas de quoi se pointer avec autant d’avance si ce n’est pour perdre son temps sur place. Avec un départ prévu à 09h, je voyais des passagers arriver encore bien à leur aise à 09h05. Nous partons à 09h15.

Le voyage

C’est donc parti pour un peu moins de quatre heures de route si aucun incident ne se présente. Je ne suis pas une grande fan des trajets en car, ça me paraît toujours long et pénible. Et pourtant j’ai été agréablement surprise, notamment par le degré de propreté, de modernité et de confort à bord. J’incline largement mon siège en arrière, je pose mon magazine sur la tablette, me voilà bien installé. J’en profite également pour vérifier mes emails grâce au WI-FI disponible à bord. J’aimerai fermer les yeux encore un peu, comme la plupart des passagers, mais la climatisation a des ratés : il fait chaud trente minutes et froid les trente suivantes. Cette intermittence durera tout le trajet.

L’arrivée

Nous sommes aux portes de Paris et sans retard malgré un départ à 09h15. Sans surprise nous rencontrons quelques ralentissements. L’arrivée se fait à Bercy, soit à la sortie du périphérique. C’est bien pensé parce que cela évite les embouteillages du centre-ville et les lignes de métro 6  et 14 sont à proximité. Je descends, récupère ma valise. Me voici à Paris, la Lumineuse.

Au final, un oui bien mérité!

 

Les plus qui font la différence

✓ rapport qualité-prix: pour peu qu’on ne soit pas pressé
✓ confort: WI-FI, tablette (pas tactile hein), espace, prise et port USB

 

Vous connaissiez déjà? Déçu, satisfait?

Votre avis m'intéresse!

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.