Le test | Airbnb

Dans un voyage, ce qui pèse lourd dans le budget ce n’est pas tant le transport que le logement. Suite à un séjour à New-York, mon meilleur ami m’a fait découvrir Airbnb…devenu à son tour l’un de mes  précieux alliés. 

new-piktochart(2)

Ah, les voyages. J’ai grandi avec le goût de l’aventure et des horizons lointains. Grâce à ma famille, j’ai longtemps logé à prix réduits dans ce qu’on appelle communément des palaces. Les années passant, on grandit, on s’affranchit, on fait ses choix, on gagne sa vie (ou on galère un peu) toujours est-il que les palaces ont été mis de côté au profit d’autres logements.

Et puis j’ai découvert Airbnb. Bien des gens connaissent ne serait-ce que de nom cette plateforme communautaire mais peut-être n’y avez-vous jamais pensé comme sérieuse option de logement. Par manque d’informations, par suspicion ou tout simplement par méconnaissance. Installez-vous confortablement, je vous en parle maintenant.

C’est à l’occasion d’un séjour à New York en 2014 que j’ai utilisé Airbnb pour la première fois.  Airbnb, c’est pour Air Bed And Breakfast, le nom originaire de la plateforme. À noter que tous les logements proposés n’incluent pas l’option petit-déjeuner, bien au contraire mais pour le découvrir il faut d’abord s’inscrire. Cette étape passée, à vous le monde entier ou presque.

Le site

L’interface est très intuitive et agréable d’utilisation. Introduiser dans un premier temps la destination de votre choix, vos dates, le nombre de voyageurs. Ensuite, d’autres filtres vous seront proposés: chambre privée ou  logement entier, gamme de prix, quartier…ou encore le « superhost »: des particuliers qui proposent leur logement entièrement ou en partie et qui cumulent au moins 10 réservations par an, un service (répondre aux demandes) et un taux de satisfaction excellents.

Ensuite, vous avez entré votre destination, vos dates et le calendrier vous indique si c’est disponible. Avant de confirmer, jeter un oeil aux photos: en principe, chaque particulier qui propose ses services a du assister à une rencontre avec l’antenne Airbnb locale pour se  familiariser avec les droits et obligations qui leur incombent, comme publier des photos conformes à la réalité. Petit truc: les photos avec le logo Airbnb sont des photos vérifiées, autrement dit un membre du personnel les a vérifié sur place. Dans le descriptif du logement, vous pouvez consulter le profil de l’hôte et ce qui est mis ou non à votre disposition (wi-fi, produits de bain,etc.). Gardez tout de même en tête que ce ne sont pas des hôtels, ne vous attendez donc pas à ce que vos draps soient changés tous les jours.

En pratique

C’est bon, vous êtes prêts à réserver. Pour cela, ou bien la réservation instantanée est possible et il n’y a rien à ajouter si ce n’est vos  données de paiement, ou bien vous faites une demande de réservation qui doit être soumise à approbation du propriétaire. À ce moment là,il vous est précisé que vous ne serez débité de la somme qu’après ladite approbation.

De ma propre expérience, tout s’est toujours très bien déroulée. La communication (souvent en anglais) était fluide et rapide. Vous arrivez plus tôt que prévu, vous désirez laisser vos bagages en attendant votre vol retour, vous cherchez un petit resto sympa, bref posez vos  questions, vos hôtes seront probablement ravis de vous aider.

Mon expérience personnelle

Dès que je pars en voyage, j’ai désormais le réflexe Airbnb. Je n’y ai pas systématiquement recours car il arrive que l’offre hôtelière me soit plus avantageuse selon la période, mes besoins ou autre mais tout de même. Petit aperçu de mes expériences jusqu’à présent:

New York: une chambre privée dans l’Upper East Side. Nous partagions le reste avec notre hôte, une musicienne professionnelle: salle de  bain et cuisine – pas d’accès au salon. C’était vraiment correct pour une première expérience et surtout à New York. L’accès à la cuisine  nous a permis d’économiser pas mal d’argent puisque nous cuisinions assez souvent. Hôte sympathique bien que je ne l’ai pas beaucoup vue.

Knokke: et oui, inutile d’aller bien loin pour s’évader. Or le prix des logements à la côte belge s’enflamment vite en haute saison. Ici, c’est à prix tout doux que je suis allé dans une maison proposant deux chambres, une petite et une grande (que j’ai eue). Chambre privée, partage du reste. Petit déjeuner offert et quelques courtes mais agréables discussions avec l’hôte.

Lisbonne: un appartement entier dans un quartier semi-résidentiel de Lisbonne. J’en garde un beau souvenir. Très lumineux, cuisine full équipée, proche de toutes les commodités. C’est à ce moment là que j’ai vraiment été convaincue par Airbnb.

Corse (près de Bastia): également un appartement entier. La grande classe! Grand appartement, 3 chambres, cuisine hyper équipée et des hôtes disponibles. Un bonheur sur l’île de beauté.

Londres: passer le Nouvel An à Londres, y a de quoi se dire que ça va coûter une fortune…et pourtant non. À Hoxton, près de Shoreditch  (plus hipster tu meurs),une chambre spacieuse avec salle de bain privative dans un immeuble oh-so-design. L’hôte est même venu nous chercher à la gare de St-Pancras! Au top.

Miami: l’Homme m’y a offert un séjour de rêve en louant un appartement sur la côte. Tout le confort d’un nid douillet, plage de sable blanc et palmiers en plus.

Pays-Bas (Efteling): je suis une éternelle enfant. Pour découvrir Efteling à mon aise et sans me ruiner, j’opte à nouveau pour Airnbnb. Une splendide chambre avec plateau de courtoisie et une salle de bain privative de dingue (dans l’énorme cabine de douche, deux douches!).  Petit déjeuner-maison et omelette avec les oeufs du poulailler dans le jardin. Des hôtes adorables. Mieux qu’à l’hôtel.

Personne n’est à l’abri d’une mauvaise expérience bien évidemment mais vous l’aurez compris, Airbnb c’est définitivement une option logement à considérer pour vos escapades ou longs séjours

 

Related posts

2 Thoughts to “Le test | Airbnb”

  1. Jj

    Rome et Amsterdam, que en chambre privée et pour de courtes durée mais super

    1. kimbylicieux

      Deux villes où j’ai déjà été aussi, mais en hôtel 😉 je me prépare à visite l’Alsace, aussi via Airbnb (#passionairbnb)

Votre avis m'intéresse!

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.