Astuces voyage | se préparer pour un vol long-courrier

Kimbylicieux - astuces long vol

Adventure is calling! Mais quand huit heures et plus sont nécessaires pour rejoindre votre destination, l’aventure risque de commencer avec une impression de gueule de bois. Je vous donne mes petits trucs pour limiter les dégâts.

Hello tout le monde !

Nous voici pratiquement à la mi-novembre, c’est fou comme le temps passe vite. Les  rues vont bientôt se parer de leurs habits de lumières de fin d’année. Et comme chaque année je n’ai aucune idée de ce à quoi ressemblera les fêtes, où, comment, avec qui. Avec un peu de chance, j’en saurai plus le 23 décembre (hum).

Ce que je sais par contre, c’est que l’aventure m’appelle à nouveau (check ma transition). On n’a pas tous la chance/le budget/le réseau de connaissances pour bénéficier du confort d’un voyage en business ou en première classe. Et si c’est un rêve pour certains d’entre nous, je me dis que voyager en est déjà un en soi. Naturellement, on ne sort pas de huit heures de vol, voire plus, de la même façon selon le côté du rideau où on se trouve.
Du coup aujourd’hui je partage avec vous mes petits trucs pour tenir le coup durant un voyage long-courrier. Je vous invite également à jeter un oeil à ma routine voyage où je parle de mon « kit de survie ».

Hydratation peau et corps

Soyez libre comme l’eau.  La clé, c’est l’ hydratation. Pour cela on mise sur l’eau, encore et toujours. En avion j’évite alcool, soda, café et thé et je ne prends que de l’eau plate ou du jus.
Et s’hydrater, ça passe aussi par d’autres moyens comme une crème hydratante (oui messieurs) ou si c’est inconcevable pour vous, misez sur le brumisateur de poche. Coup de fraîcheur garanti !
Mon astuce : j’ai toujours avec moi une ampoule de sérum physiologique pour hydrater mes yeux, une CC crème et un soin réparateur pour le contour de l’œil. J’emporte également  avec moi une grande bouteille vide et une paille. Si vous être sensibles au changement de pression, le fait de boire de petites gorgées va atténuer la gêne ressentie au niveau de l’oreille interne. À bord, je demande qu’on me la remplisse d’eau – bien que parfois l’équipage refuse. Taux de réussite : 50%

Kimbylicieux - astuces long vol
Mes indispensables: special cleansing gel & skin smoothing cream (Dermalogica) – Rosaliac CC creme (La Roche-Posay) – Midnight recovery eye (Kiehl’s) – Brosse démélante (Tangle Teezer)

Manger intelligemment

À défaut de manger sainement, puisqu’on ne peut pas vraiment dire que la nourriture soit convaincante en classe éco. J’emporte alors avec moi quelques snacks mais pas n’importe lesquels : des chewing-gums (pour la pression dans les oreilles) et des fruits secs. Pas de voyage sans papaye, mangue ou ananas séchés pour moi ! Sans oublier du chocolat noir.
Pour manger plus consistant, il y a aussi ceux qui n’hésitent pas à emporter leur propre sandwich. Pas bête mais gardez en tête que l’odeur de certains aliments peut vraiment être incommodante, qui plus est en avion. Évitez aussi les allergènes les plus répandus :  j’ai vu un voyageur faire une crise d’allergie car son voisin avait du beurre de cacahuètes dans son sandwich…
Mon astuce : on n’y pense pas toujours mais vu la diversité culturelle, les compagnies aériennes doivent aussi savoir répondre à certaines demandes de leur clientèle (repas halal, kasher, végétarien, sans gluten, etc.). Lors d’une réservation pour un vol long-courrier,  je commande un repas végétarien. Ce sont les repas servis en premier et,  bien souvent, ils sont aussi meilleurs.

Comfy même en altitude

Plusieurs facteurs vont influencer notre confort. L’espace disponible étant celui auquel on pense le plus souvent .
En classe économique, je suis toujours fasciné par ces personnes qui ne bougent pas ou peu alors que je fais preuve d’une ingéniosité incroyable pour trouver les positions les plus improbables (et inutiles). Mais si la classe éco se veut radine économe sur la place pour les jambes (et les bras, les affaires, le plateau repas, bref tout) voici d’autres astuces pour s’approprier un certain confort. Sans forcément dépenser un euro de plus.
Vêtements : chacun son style ! (super conseil, j’ai tout donné là)
Mon astuce : des chaussettes de contention pour éviter d’avoir les pieds gonflés – une brassière de sport ou en tout cas pas de soutien-gorge avec armature.
Sommeil : pitié, pas de cachet ! Si comme moi vous avez le sommeil léger, évitez d’autant plus toute boisson excitante. Boules Quies, masque pour les yeux, plaid, oreiller de voyage,…mettez toutes les chances de votre côté.
Mon astuce : j’emporte quelques infusions en sachets. Du coup j’ai ma boisson comme à la maison, je dois juste demander un peu d’eau chaude.
Je rêve du casque Bose Quietconfort35 (un rêve à 380 €, hum. Pas inestimable non plus mais, voilà quoi). C’est un casque réducteur de son, une dinguerie ! En attendant, j’emporte mes propres écouteurs.
Enfin, je suis en amour avec mon nouvel oreiller de voyage. Il s’attache pour soutenir la tête sur le côté ou devant et n’est pas aussi encombrant que les oreillers traditionnels (réduction possible via les travelstore de Connections)

Kimbylicieux - astuces long vol

C’est tout pour le moment. Si vous avez d’autres astuces, je serai ravie de les découvrir, la zone de commentaires ci-dessous est à vous! Tout comme pour me demander des thèmes en particulier à aborder, tant que c’est toujours en lien avec les restaurants/nourriture, les voyages et le sport.

Des bises, stay fresh!

Related posts

2 Thoughts to “Astuces voyage | se préparer pour un vol long-courrier”

  1. Merci infiniment pour ces conseils judicieux ! Je n’avais jamais songé aux repas végétariens, ni au fait de demander de remplir une bouteille d’eau vide… je garde tes idées précieusement dans un coin de ma tête.

    Ce qui me chipote, lors de longs voyages comme cela, c’est aussi le fait de m’occuper l’esprit. Il y a la musique, les films, les choses à lire,… Mais ayant tout comme toi le sommeil léger, je n’ai jamais jamais jamais fermé le œil en avion, et les minutes me semblent interminables…

    Je t’embrasse bien fort et merci pour tout!

    1. kimbylicieux

      Moi non plus, jusqu’à ce que je remarque que certaines personnes étaient servies en premier. En demandant pourquoi, c’est comme ça que j’ai découvert « l’astuce » 😉 xxx

Votre avis m'intéresse!

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.