Le Resto | Nonbe Daigaku

Kimbylicieux - Nonbe Daigaku

Couper, dresser, nettoyer, recommencer. C’est à ce ballet répétitif mais nullement lassant que j’ai pu assister, confortablement installée au comptoir du Nonbe Daigaku.

À la manœuvre, le chef Yosuke Suetsugu (sur le point de recevoir au moment où vous me lisez la décoration de Chevalier de l’Ordre de Léopold II) qui en nous faisant part de sa maîtrise de la cuisine japonaise depuis maintes années maintenant, contribue à l’essor de la gastronomie en Belgique.

N’ayant jusqu’à présent jamais foulé la terre japonaise, je ne peux avancer l’argument de l’authenticité mais le sentiment de dépaysement est garanti. Pas de décoration superflue, le strict minimum est rempli et pourtant je m’imagine bien au pays du soleil levant. Quelques tables, un comptoir central – l’espace du chef – une cuisine qu’on aperçoit en arrivant mais qu’on entend plus qu’on ne la voit. On y a parle français, japonais, anglais. Et quand les plats arrivent, on se tait. Les amateurs de sushis et autres plats de poissons crus seront aux anges. La qualité y est incroyable, une fraîcheur rarement vue et goûtée ailleurs et une propreté irréprochable.

Tout ceci semble trop parfait me direz-vous. En ce qui me concerne, je retiens deux (petits) bémols.

Les intitulés des plats sont assez standards du coup j’aurai aimé qu’on me parle un peu plus de ce que j’étais sur le point de manger. Quel est ce poisson, quel genre de sauce est-ce, et ce légume là c’est quoi au fait ? Les plats sont si beaux et si bons qu’ils mériteraient d’être mis en valeur (et de fait ça permettrait peut-être de les apprécier davantage).
Si les glaces ne sont pas maison mais artisanales, ce qui en soi ne me dérange pas, j’ai été déçue par celle au matcha. J’y voue une vraie passion (obsession ?) or je l’ai trouvé fade, aux relents de vanille et beaucoup trop sucrée.

Outre ces deux éléments, je retiens surtout un accueil sympathique et une expérience mémorable qui m’ont confirmés que oui, la cuisine est bel et bien un art.

P.S.: vous savez que j’accorde une attention particulière aux toilettes des restaurants. TOUT doit être impeccable, y compris les toilettes. Et celles du Nonbe Daigaku valent l’ « expérience »…

Kimbylicieux - Nonbe Daigaku
Credit | Kimbylicieux
Kimbylicieux - Nonbe Daigaku
Credit | Kimbylicieux
Kimbylicieux - Nonbe Daigaku
Credit | Kimbylicieux
Kimbylicieux - Nonbe Daigaku
Credit | Kimbylicieux
Kimbylicieux - Nonbe Daigaku
Credit | Kimbylicieux

Nonbe Daigaku
avenue Adolphe Buyl, 31
1050 Bruxelles
02/649.21.49

 

Related posts

Votre avis m'intéresse!