Carte Postale | Tokyo Et Les Préjugés

Kimbylicieux - Carte Postale Tokyo

Il paraît qu’on pousse les gens pour les faire entrer dans le métro /personne ne parle anglais / c’est méga cher…c’est facile d’y aller de sa propre opinion quand on ne sait pas de quoi on parle. Facile et idiot.

 

Alors non, je ne parlerai pas du Japon, car je ne le connais pas, mais bien de Tokyo. Tokyo, à travers mon regard de touriste, sans doute à mille lieux du quotidien des tokyoïtes. Tokyo, avec mon maigre vécu mais intense d’ une dizaine de jours. Pour ce « guide », j’ai décidé de partager avec vous quelques notes prises durant mon séjour. Première partie de ce carnet de voyage : les préjugés.

 

Personne ne parle anglais

FAUX mais à nuancer : je n’ai jamais eu aucune véritable difficulté à me faire comprendre mais il faut avouer que l’anglais n’y est pas parlé comme en Belgique ou aux Philippines (pour citer un pays d’Asie). Si vous prêtez attention aux pubs télé ou dans le métro, vous remarquerez les campagnes pour promouvoir et suivre des cours dans la langue de Shakespeare.

C’est hyper cher

FAUX : bien que tout dépend de ce que cher signifie pour soi. Je n’ai pas remarqué d’écart phénoménale concernant les vêtements, en revanche pour la nourriture et les multimédias y a pas photo : très bon marché, qualité de fou et prix imbattables ! Il est facile et bon marché de manger sur le pouce (les bentos sont succulents) et oubliez tous les sushis que vous avez mangé auparavant, vous découvrirez un autre monde de saveurs (« aaah, ça goûte en fait ça les sushis »).

Les tatouages sont mal vus

VRAI: les tatouages sont assimilés aux yakusas. On admet une certaine souplesse à l’égard des touristes ou à tout le moins des « blancs » mais ne pas les exhiber à outrance ou ne pas se comporter comme un touriste-ascendant-colon-sur-une-terre-à-conquérir c’est bien aussi…

 

On y mange du chien

Faut arrêter la drogue hein. C’est un préjugé récurent dès qu’on parle d’Asie. À Tokyo, ils sont fous des chiens c’est vrai…fou d’amour. Vous y trouverez pas mal de boutiques spécialisées pour y dénicher (haha, t’as compris ? Hum) la garde-robe de votre animal chéri. Le plus célèbre de tous, c’est Hachiko, allez donc voir sa statue à Shibuya.

 

C’est très pollué, c’est pour ça qu’ils mettent des masques

FAUX: ce préjugé là a la peau dure! c’est urbain, à n’en pas douter, mais ce n’est pas plus pollué qu’en Belgique ou en France et il y a pas mal d’espaces verts. Quant aux masques, il s’agit de masque anti-bactérien: les japonais se couvrent le nez et la bouche quand ils sont malades pour ne pas importuner les autres ni les rendre malades à leur tour. On ferait bien de s’en inspirer, je dis ça comme ça hein.

 

Le sport par excellence, c’est le sumo

FAUX: c’est le baseball! Pourquoi, depuis quand etc. je dois bien avouer ne pas avoir creusé la question mais c’est sacré là-bas.

 

Les jeux télévisés sont bizarres

VRAI: enfin, je dirai plutôt particulier (parce que ça veut dire quoi bizarre?). Mais je ne vais pas en parler ici, je risquerai des problèmes de censures, ce qu’il n’y a pas – du moins pour ces sujets là – à Tokyo haha. Ça va du très drôle à l’embarrassant, voire le bien humiliant, en passant par en-dessous la ceinture. Vous voilà prévenus.

Je pense être loin d’avoir fait le tour de la question alors si vous avez d’autres préjugés à démonter concernant Tokyo ou le Japon, lâchez-vous!

 

Related posts

One Thought to “Carte Postale | Tokyo Et Les Préjugés”

  1. Vera

    leur jeux télé haha

Votre avis m'intéresse!

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.