Le test | Le Brunch du Châtelain Brussels Hotel

Kimbylicieux - Chatelain Hotel brunch

Hello la Kimby squad ! Pardonnez cet élan de familiarité mais voilà, après un dernier article qui date déjà d’un mois, j’avais envie de vous retrouver et de vous dire que je ne vous oublie pas. On me répète de profiter de ma grossesse (ce mot n’a toujours rien perdu de sa laideur), de faire attention à ce que je mange mais que s’il y a bien un moment où je peux me faire plaisir c’est aussi celui-là. D’ailleurs, je reviens pour vous parler d’un brunch. C’est vraiment mon repas favori,…

Read More

Le Resto | Fan, Fresh Asian Natural

Kimbylicieux - FAN asian fusion

Voici donc presque trois mois que j’ai quitté St-Gilles, après quatre belles années. Quand on vit à St-Gilles, qui plus est près du Châtelain et de Ma Campagne, y a de quoi devenir fénéant : une multitude de bars, de restaurants et de boutiques, du pop-up cher à la boutique de créateurs très chère #jetaimequandmême pourquoi aller voir ailleurs quand on a déjà tout sous la main. De retour d’Asie, je ne suis pas pressé de remanger asiatique à Bruxelles (ni ailleurs) pas forcément par overdose mais juste parce que je…

Read More

Le Resto | Dilmon La Table D’Orient

Kimbylicieux - Dilmon La Table d'Orient

Les apparences sont trompeuses , on le sait bien. Mais le visuel en cuisine, ça reste important. Un plat peut être le meilleur du monde, si d’emblée il ne me donne pas envie, j’y goûterai peut-être bien mais avec l’ enthousiasme d’une réunion à 08h un lundi matin. Alors quand je suis allé chez Dilmon, autant vous dire que ma première réaction n’a pas du tout été extatique. Déco kitsch, association des couleurs et matières disons…expérimentales, le tout au son des baffles et de la télé qui balancent musique traditionnelle et…

Read More

Le Resto | Brasserie de la Presse

Kimbylicieux - Brasserie de la Presse

Mes parents sont issus de milieux modestes. C’est à force de travail et de rencontres qu’ils ont pu (me faire) découvrir certaines des plus grandes tables gastronomiques, tout en m’inculquant le respect du produit et de la cuisine, aussi rudimentaire soit-elle. Durant mon adolescence, il n’y avait donc rien de surprenant à ce qu’un soir nous mangions dans un étoilé et le lendemain sur une aire d’autoroute.

Read More